vendredi 13 avril 2007

Se retourner sur son passage


Plus je travaille sur la mémoire, plus ce phénomène me fascine et m'interpelle. Depuis un moment, je m'amuse à me tester moi-même (en psycho rien ne vaut soi-même en tant que cobaye):
  • Qu'ai-je fait lors du jour de mon 16ième anniversaire?
  • Lors des vacances au Portugal en 1999, quels étaient les hôtels dans lesquels nous avons logé?
  • L'été 1997, était-il un été chaud?
  • Qui était mon institutrice en 4ième primaire?
Ok, ça a l'air idiot, mais c'est plutôt surprenant comme expérience. Car le fait de se pencher sur son passé semble réveiller les capacités de mémorisation. C'est comme tirer sur un fil, tout à coup d'autres fils se défont qui mènent à d'autres fils encore... Il m'arrive maintenant parfois d'être face à des souvenirs qui surgissent de nulle part.

Et je suis étonnée à quel point la plupart des gens se passent de leur mémoire, qu'elle soit de nature autobiographique ou sociale (cette distinction est bien sûr artificielle, tout souvenir est autobiographique tout en étant social). Dans notre société, la mémoire est le privilège des vieux, à l'exception de certains domaines pour lesquels existe un "devoir de mémoire". Moi, je suis plus pour le droit à la mémoire, trois fois par jour une petite conversation avec le passé intime, c'est sympa...

Et vous, que faites-vous de votre mémoire?

(Photo: juin 2000, à Texel en Hollande...non je ne me souviens plus du jour ni de l'heure, mais il faisait pas chaud)

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ein Proust schafft gerade im Rückblick die Vergangenheit als Utopie. Ein anderer mag wie Orpheus den Blick zurück, den Rückblick, fürchten, weil ihm die Vergangenheit Eurydike zu entschwinden droht.
Jacques

Mecha a dit…

Peut-être que l'on court effectivement le risque de se transformer en statue de sel, à force de se retourner...

Sophie (the old) a dit…

*je n'aurais pas reconnu Texel, sur laquelle je suis allée, en bateau au départ de Hoorn [sur ces vieux bateaux si beaux dont le nom commence par voo...après je sais plus!].Il ne faisait pas beau et c'était l'été 1991!
*les problèmes de mémoire sont un sujet fort de discussions familiales...Ma mère, âgée de 74 ans, semble très en difficulté avec ça, mais son médecin ne parle pas d'Alzeimer.Nous, qui connaissons "un peu" son mode de fonctionnement, nous demandons si le peu d'attention et de concentration qu'elle a manifesté tout au long de sa vie ne finissent pas par se bétonner??...

Mecha a dit…

Bonjour Sophie (the old)!
Oui, je pense que la mémoire s'entraîne véritablement (pas dans le sens purement cognitif), c'est un rapport à soi et au passé qu'on s'approprie et qu'on vit. C'est probablement difficile de changer complètement, sur le tard...

caro(rocarossi) a dit…

bonjour mecha, je suis une lectrice de "maviesansmoi" et je decouvre aujourd'hui (sans doute parceque tu as parlé de ton analyse) ton blog. Je viens de lire d'une traite tes posts sur "le divan" entre autres et la PAF! tu parles d'1 truc qui me touche enormement en ce moment : la mémoire.En effet depuis que j'ai fait une depression post-partum et donc entamé un travail sur moi, je decouvre que je n'ai aucun souvenir d'avant le divorce de mes parents (j'avais pourtant 8-9 ans), a part les photos je n'arrive pas a voir mes parents ensemble, un repas, un noel, un souvenir de vacances bref rien sur ce couple, ni meme sur moi, c assez etrange et je bataille pour tirer sur les fils mais sans succes pr le moment. Je ne te demande pas un remède mais si tu as une petite idée de ce symptome, sait-o njamais. Merci et je reviendrai , j'ai decouvert un nouveau chouette blog.