mardi 18 septembre 2007

Sédentaire ou nomade?

Une amie que je vois peu me dit au détour d'une conversation que 27 ans, c'est un drôle d'âge. On est encore tenté par une vie de bourlingueur, mais en même temps, le modèle de vie stable devient une option réelle. Nos pendules indiquent encore la même heure, avec cette amie, ça m'a fait chaud au coeur. Car moi, je suis la nomade sédentaire, reine du complexe du même nom.

Je vois autour de moi les uns qui s'installent tout doucement, des mariages, des cohabitations plus ou moins stables, des projets d'achats d'appartements, des bébés aussi, réels ou rêvés. Puis les autres, qui partent encore dans le monde, pour des voyages et des stages, tous les prétextes sont bons quand on a la bougeotte.

Moi, j'ai un argument imparable : le "maintenant ou jamais". Vous connaissez? Il légitime toutes sortes de folie, cet argument. Je pars donc rejoindre
mi-novembre une amie en Ouganda pour voyager pendant 31 jours en Afrique de l'Est.

4 commentaires:

lolotte a dit…

Comme tu as raison de prendre le temps!
A 21 ans, j'étais déjà mariée, enceinte et embauchée dans la banque...
Et pourtant j'avais goûté à la vie de globe trotteuse (j'avais passé un an en asie, j'avais fait des missions pour des boites en afrique, aux US et Canada). Mais le modèle familial me tenait et il a fallu que je fasse ensuite tout très très vite. Trop vite?

Mecha a dit…

La décision a mis du temps, tu sais. Fallait que je me débarrasse d'abord de tout un cortège de...oui de quoi au fond? De mauvaises consciences, je crois, liées au fait de quitter mon homme, ma thèse, ma psychanalyste pendant tout un mois...ça fait toujours du bien d'entendre qu'on a raison ;-)

Sandra a dit…

Bonjour Mecha!
J'ai enfin pris le temps de lire ton blogg et ca me fait plaisir de pouvoir te suivre de cette manière.
Oh là, là et en plus je tombe sur un commentaire qui, je crois, a avoir avec moi ;-)
Et je vais encore rajouter qu'à 27 ans je commence à sentir mon corps d'une manière assez désagréable. Sur conseil de mon podologue je me retrouve à devoir mettre la nuit des bouts de plastique entre mes orteils afin de tenter d'éviter le sort de ma mère. Les petits et grands défauts héréditaires commencent à se manifester...
J'espère que tu vas bien. Moi je me prépare à partir 4 jours à Cologne pour assister à un grand forum jeunesse à la sauce politique avec gâteaux en forme des pays germanophones qui seront probablement tranchés par les ministres. Donc, comme dirait l'Homme: Ganz grosses Kino :-)
Gros bisou et à bientôt. J'essaierai de passer plus souvent sur cette page...

Mecha a dit…

Oh, ça me fait tout bizarre du coup de te voir par ici... et ça me fait drôlement plaisir.
Le coup des machins en plastic est effectivement un peu trash à 27 ans. Mon corps aussi, il bouge plus que nécessaire, la peau n'est plus la même qu'au début de la vingtaine, les rides se préparent (elles cherchent leur chemin)...
Bon "cinéma" alors à toi, et à très bientôt, decke Kuss!