lundi 19 mars 2007

Pourquoi j'aime les villes


  • C'est une question de densité... j'aime la cohabitation de l'hétérogène, que ce soient de gens, de genres architecturaux, de paysages.
  • La densité implique de son côté le mouvement. Comme la rivière, la ville n'est jamais exactement la même, d'un jour à l'autre. Elle est lourde de trajectoires distinctes qui peuvent à tout moment se croiser, créant ainsi un certaine tension, palpable dans chaque ville digne de ce nom.
  • Il y a donc des surprises. Et toujours des choses à découvrir...
  • La ville est propice à l'écologie, on peut y délaisser la voiture au profit du vélo ou des transports en commun. La maison mitoyenne consomme moins d'énergie que la villa quatre façades...
  • Et puis, ce n'est qu'à la ville qu'on peut céder à une envie soudaine de cinéma. 7 minutes de vélo et j'y suis!

Malheureusement, il y a la pollution de l'air. Mais on peut toujours rêver d'une ville fermée aux voitures...

Peut-être que demain je vous parle de mon amour pour les prés verdoyants, les forêts denses et les plaines vides.

(Photo: Paris, 15e)

4 commentaires:

Christie a dit…

hé hé, je comprends que tu sois fière de ton nouveau bébé..

Blandine a dit…

J'apprécie encore plus les villes depuis que j'habite au milieu de la nature. Un petit tour à Liège avat de retrouver le bon air breton c'est si bon...

sophie L.L a dit…

Via Christie, je découvre ton blog, et le premier coup d'oeil me plait bien, je vais regarder de près !!

Mecha a dit…

oh, merci...ça fait plaisir, ces gentils mots! Quel suspense, le début d'un blog, les premières réactions...