mardi 27 mars 2007

Les oublis


Ces derniers temps, j'accumule les oublis. Pas les petits oublis mignons et rattrappables, non les oublis qui sabotent, ceux qui font chanceler le sens d'une journée.
  • Je prends le train pour Bruxelles où j'ai un rendez-vous important avec des profs. Dans le train je me rends compte que je suis sans portefeuille, ni argent, ni rien du tout. (Un ange aux cheveux et aux yeux noirs m'a secourue ce jour-là, merci encore.)
  • On part en weekend aux Pays-Bas. J'insiste pour prendre les vélos avec. A l'arrivée, on constate que le mien est cadenassé et que la clef est restée à la maison.
  • Tôt le matin je me rends à l'Hôpital de la Citadelle pour des examens médicaux. Face à la file d'attente au guichet, je sais tout à coup que j'ai oublié l'ordonnance.
C'est la pente raide du temps qui apparaît à travers l'oubli, dévoilant l'instant d'avant comme irrémédiablement révolu. Sans parler de la pente raide de l'inconscient, bien sûr.

(Mais je n'oublie pas qu'aujourd'hui c'est l'anniversaire de deux personnes bien aimées!)

7 commentaires:

dine a dit…

oh une compatriote dans le monde du blog!! je sais pas pourquoi mais ça fait chaud au coeur! :-)
si tu te demandes comment je suis chez toi ...j'ai un outil magique qui me renseigne des passages :-)

Mecha a dit…

ah, tu es l'auteure du superbe blog "bulles de vie"! An du bass letzebuergesch? Tiens, c'est marrant! Tu habites Bruxelles, n'est-ce pas? C'est vrai que ça fait chaud au coeur... ;-)
Je suis quand même curieuse de savoir comment tu as fait...? Est-ce que cet outil, je peux l'avoir aussi?

blandine a dit…

as tu vu mon nouveau message sur la page des chats?

Mecha a dit…

Ah, ouais! Excellent! Martin qui adopte une petite fille africaine au nom de Nala!

chemical lola a dit…

Voici mes oublis de la journée pour te consoler: Je décide de rentrer un peu plus tôt du labo pour réfléchir tranquillement à la maison (sur des méthodes alternatives pour synthétiser des peptides protégés avec un ester de méthyle au bout...). Du train je dois déjà appeler mes collègues pour leur demander d'arrêter une réaction que j'ai complètement oubliée sous une lampe UV hyperpuissante consommant 3 litres d'eau par minute. Et là, je viens de rentrer, vide mon sac et... me rends compte que j'ai oublié toute ma documentation pour ma réflexion! Est-ce mon inconscient qui me parle? x

Mecha a dit…

pas mal non plus dans le genre... apparemment tu avais surtout envie de rentrer...c'est possible? ;-)
J'oublie pas tant de choses secondaires moi, souvent quand j'oublie qch ça en vaut la peine!

jacques a dit…

Ich weiß nicht, ob es ein Trost für mich ist, als 62igjähriger über die Vergesslichkeit junger Menschen(mecha et chemical lola)zu lesen. Das Ganze hat vielleicht mehr mit unserer Lebensweise zu tun, welche die jeweilig erforderte Aufmerksamkeit zerstreut und ablenkt,als mit den Kapazitäten unseres Gehirns.