samedi 16 juin 2007

Cadeau!

En sortant d'un magasin, je pousse mon vélo quelques mètres. Au moment de me lancer dans la rue, mon regard reste accroché dans la rigole. Qu'est-ce que c'est que ça?! Je regarde de plus près et mon coeur bat un peu plus fort.

Un billet de 200 Euro! Choc. Un vrai de vrai? Je le ramasse et je lève le regard pour voir si personne autour de moi ne cherche quelque chose par terre... Non, et personne ne semble m'avoir vue. Une caméra chachée, certainement. Ou une expérience en psychologie sociale. Et moi, faisant office de cobaye pour illustrer la malhonnêteté de l'humanité toute entière. Ils n'attendent qu'une chose, que je mette ce billet dans ma poche! Alors ils vont sortir de leur cachette, révéler leur identité de chercheur/journaliste et m'interroger poliment sur le pourquoi du comment. Ils vont enregistrer mes réponses et me montrer les images de moi, voleuse. Je vais mourir de honte.

Mais vraiment, je ne vois pas de caméra. Je fais le test alors, j'empoche l'argent tout en guettant les prédateurs. La mafia albanaise pourrait aussi se sentir concernée. Mais rien. Là je n'hésite plus, je saute sur mon vélo et je file à la maison.

A la maison je me félicite en affirmant que je viens de sauver la vie d'un toxicomane. Pour 200 Euro, ça en fait de la brune, et rares sont ceux qui savent consommer avec sagesse. L'Homme me fait remarquer que je viens au contraire de ramasser le fin du mois d'une petite vieille. Je rétorque que les gens honnêtes, ils n'ont pas de billets de 200 Euro dans leur poche.

Nous sommes d'accord qu'il faut considérer cet argent comme un cadeau d'anniversaire pour nous deux, pour le couple, pour le ménage. J'hésite quand même de faire au moins en partie un don à une ONG, histoire de me débarrasser d'un reste de culpabilité. Un lave-vaisselle serait tout de même un chouette investissement... Des heures et des heures de vie gagnées.

Mais bon, 200 Euro ne suffisent pas pour une telle machine à gagner du temps. Et puis, il nous faudrait de nouvelles assiettes creuses aussi, ce serait sympa d'aller voir chez Habitat, avec un budget pour une fois... Ou alors une journée Spa à deux?

Je crains que finalement, l'argent va servir à arrondir les fins de mois. Ni vu ni connu.

La question à multiplier les besoins (ou les désirs) : Vous feriez quoi avec 200 Euro trouvés dans la rue?

11 commentaires:

blandine a dit…

ouaou! il n'y a qu'à toi que ce genre d'événement arrive, 200 euros! bingo!
Je ne sais même pas la tête qu'a un billet de 200 euros ... si tu peux prendre une photo ça m'arrangerait, je le repèrerai plus facilement dans la rue!

Moi je me ferais un super resto !

Mecha a dit…

C'est un truc tout jaune, les billets de 200! Je croyais halluciner...ça ne m'est encore jamais arrivé!
C'est vrai qu'un bon resto, voire un très bon resto avec du très bon vin, pile poil le jour de notre fête, ça tombe à pic. Dommage que mon amour s'est fait un lumbago et que c'est plutôt ambiance sanatorium... :-( Je saurais attendre!

laurence a dit…

C'est sûr, des bonnes fées ont dû penser à votre anniversaire et ce billet est à déguster tous les deux...

Moi j'ai perdu 200 euros il y a quelques années, que j'avais tirés en catastrophe pour payer la nounou, et que j'ai laissés dans le distributeur. Le pire c'est qu'il a fallu retirer 200 euros pour la payer pour de bon. J'en ai fait des cauchemards longtemps!

jacques a dit…

Als kleiner Junge ist mir das Gleiche mit allerdings geringeren Summen passiert (etwa 20 oder 100 Franken). Und da hat mein christlich quälendes Gewissen mir keine Ruhe gelassen. Ich habe es zum Polizeibüro gebracht und nach einiger Zeit abholen dürfen, weil niemand einen Verlust gemeldet hatte.
Vor ein paar Jahren habe ich auf dem Heimweg aus der Post um die 1000 Euro aus einer ungesicherten Hosentasche verloren, lief den Weg zurück und fand an den Stellen, wo ich es hätte verlieren können nichts mehr. Ich habe den Verlust nicht gemeldet. Warum eigentlich?

Mecha a dit…

C'est vrai que c'est perturbant comme expérience, parce qu'on sait que forcément, quelque part, quelqu'un souffre du manque de cet argent.
Mais rester planté là, le billet à la main, en demandant aux passants si c'est pas à eux...on risque de se sentir très con lorsque le premier venu ouvre son portefeuille et déclare que justement, il venait de retirer ce billet et qu'il n'y est plus! C'est vrai que le déclarer à la police, comme tu le suggères Jacques, est une manière de se laver la conscience, mais je ne le ferai pas ;-)

blandine a dit…

un bon massage pour le lumbago, un super resto et un bon dodo...

jacques a dit…

Mein Problem ist, dass ich meine Gewissensbisse hasse und mich mit ihnen nicht identifizieren kann. Ein Störfaktor, der mich einengt und doch wichtig ist für das, was ich bin.
Schön, dass Du mich zum ersten Mal mit Jacques anredest. Die Vaterfigur verblasst als Vorbild, und das ist gut.

maya a dit…

sans hésiter un bon resto!!

Mecha a dit…

Bonjour Maya! Bienvenue...

Conny a dit…

Des livres, sans hésiter des livres ! 4 gros beaux volumes, ou 10 beaux ouvrages de littérature ou une bonne vingtaine de poches ! Beau cadeau en effet ! Et ça après une virée shopping sponsorisée ? T'as dû être très sage ! :-)

lostinbangkok a dit…

wooooowww!! quelle chance!! je comprends que tu les as pris je crois ke jaurais fait la même chose...même ke cette conscience maurait bien fait chier je crois!! en tout cas si je trouve une somme de baht (argent thai) ici dans une rue équivalent aux 200 je ne les prendrai pas ça c sûr!!
ou, comme il ny pas de billets aussi gros peutêtre juste une petite somme.. mais même...
en tout cas ca remonte un peu le morale non?? même si largent seul ne rend pas heureux..ça aide... ;oP (as endlech gaangen haat iergwéi de falschen site) dddk mali