vendredi 11 janvier 2008

Du calme poupoule...

C'est ce que je me dis à moi-même. Ne t'emballe pas! Les fonds ne sont pas encore accordés, même si nos alliés sont compétents et reconnus. Et puis, je ne suis pas la seule du groupe à être intéressée par le poste, car le deuxième mi-temps, nous comptons le fractionner en freelance, histoire de pouvoir utiliser l'argent pour différents cliniciens. Et puis, et puis, et puis...comment ferais-je pour vivre entre Luxembourg et Liège? Avec quelle qualité de vie? Et si j'accepte, suis-je assez compétente ? Coordination d'équipe, consultations, relations publiques, gestion journalière et accueil de la demande... Tout cela sur le terrain socio-psy dense et miné du Luxembourg.

J'aime les défis, mais il me semble qu'il y en a que je n'ai pas encore mené très loin... Il faudrait une sacrée discipline pour faire avancer la thèse avec un mi-temps à Luxembourg.

Bon, je ne duperais personne avec mes arguments, dans le fond de mon coeur c'est oui, oui, trois fois oui! Vive la fuite en avant!

3 commentaires:

lolotte a dit…

Ou là, quel élan mecha, te voilà bien partie pour trouver ta place, convaincre que tu es la bonne, et faire avancer ce projet avec un turbot!
Bravo poupoule!!!
Poupoule, sur la photo, mais plutôt tigresse, non?

Mecha a dit…

Oui, la poupoule c'est que du déguisement... ;-)

jacques a dit…

Die Angst, nicht kompetent zu sein, nimmt man selber nicht ganz ernst, weil man weiß, dass jede echte Kompetenz eigentlich erst im Handeln entsteht.