mercredi 12 décembre 2007

Ngorongoro Crater


















Desolee, mais le blog ne suit plus du tout l'experience, manque d'acces a des cybercafes. Mais si je vous dis que j'ai ete trois jours sans eau courante, vous comprenez certainement... Oui, on l'a fait, le trekking au Mont Meru, et on est arrivees au sommet! (mais redescendues dans un pietre etat)!!!

Avant de vous raconter ce periple qui est une experience enorme en soi, je tente tout de meme de reprendre le fil chronologique des evenements...

Initialement, on ne voulait pas faire de safari, mais quand j'ai lu sur le Ngorogoro Crater, qui constitue une espece de superlatif parmi d'autres superlatifs, j'ai chavire. C'est le plus grand cratere ferme sur terre, classe comme site "Unesco World Heritage" et abritant une variete incroyable d'animaux, une espece de microcosme assez improbable. Comme je suis dans le coin, je me suis dit que c'etait quand meme l'occasion... Nous nous sommes debrouillees pour organiser un 4x4 avec chauffeur aux portes de la Ngorongoro Conversation Area, au lieu de reserver le safari a partir d'Arusha, ce qui a pu reduire un peu les couts et nous a donne l'impression qu'on reste des voyageurs independants. Quand je pense qu'on voulait s'y balader a pied... (la jeep obligatoire coute 200$ rien que pour entrer au parc). Decidement, a Arusha on a change de programme. En effet, toute la ville d'Arusha tourne autour de l'industrie du safari et du trekking, en tant que ville de depart pour au moins 5 parcs nationaux. La Tanzanie, en tout cas dans ce coin du pays, developpe un tourisme de luxe comme j'en ai rarement vu ailleurs. Tous les prix affiches par nos guides de 2006 sont aujourd'hui largement depasses.

Ce soir, on est toujours a Arusha, car il a fallu ajouter un jour de repos apres l'exploit sportif, mais demain on prend la route vers Dar, et vers Zanzibar! A bientot, de la plage, votre nomade qui repense de plus en plus a son nid et a ceux qu'elle espere bientot retrouver.
(Le message a ete ecrit le 12 mais poste le 13, car au moment de publier, la connection Internet a encore lache.)

4 commentaires:

jacques a dit…

Zur Freude für die Daheimgebliebenen läuft der Film nun weiter und erfreut sie mit Bildern von Warzenschweinen, Flusspferden, Flamingos, Löwen, Gnus(?) und Hyänen und Trackingcars.
Das ist wirklich eine Abenteuer und Traumreise, auch wenn mal drei Tage lang der Wasserhahn fehlt oder streikt.

Anonyme a dit…

Aaahhh... Zanzibar... Rien que le nom...

Anonyme a dit…

C'était moi juste avant. Faires des commentaires sur blogger c'est plus ce que c'était... :-)

dja a dit…

J'arrête de te spamer. J'y comprends plus rien à ce truc.